Newsletter

La culture de l’oignon

Voici un légume qui n’a pratiquement pas besoin qu’on s’occupe de lui au jardin et qui va accompagner nos plats toute l’année, l’oignon rouge en été dans une salade de tomate, dans les plats réconfortant en hiver… Vous pourrez lui trouver une petite place au jardin.

La préparation

L’oignon est un légume facile à cultiver qui peut être semé en pleine terre ou en pot. Il est particulièrement adapté aux climats tempérés . Les oignons peuvent être cultivés à partir de graines ou de bulbes, mais il est généralement préférable de cultiver à partir de bulbes car cela permet d’obtenir des récoltes plus rapidement.

L’oignon aime les sols frais, drainant et bien fertilisés. Apportez avant la plantation un compost bien décomposé. Évitez surtout de mettre du fumier frais, l’oignon ne pourrait alors pas se conserver, cela est moins grave sur de l’oignon blanc puisque ce n’est pas un oignon de garde. L’oignon n’aimant pas avoir les racines dans l’eau il est conseillé de planter l’oignon sur billons, mais au vue des dernières années (très humide, puis très sèche), personnellement je plante en butte et en cuvette cela permet d’avoir toujours une petite récolte suivant l’hydrométrie.

L’oignon est un légume qui doit être cultivé en rotation avec d’autres cultures pour éviter l’accumulation de maladies et de ravageurs dans le sol. Il ne faut pas remettre l’oignon deux années de suite au même endroit.

Plantation

La meilleure période pour semer des oignons est entre fin février et début avril. Il est important de choisir des variétés adaptées au climat local, comme les oignons « Ailsa Craig », « Sturon » ou « Stuttgarten Reisen », et n’hésitez pas à en mettre de toutes les couleurs !

Les oignons en lignes espacées de 15 à 20 cm pour leur permettre un bon développement, en enterrant les bulbes de 1 à 2 cm de profondeur. L’oignon doit être planté en terre humide (ce qui est généralement le cas en fin d’hiver) et ensuite, un arrosage par semaine à partir du stade de 6 feuilles est suffisant en mettant un paillage autour des pieds sans contact avec les bulbes.

La culture

Il est aussi recommandé de désherber régulièrement pour éviter que les mauvaises herbes ne concurrencent les oignons pour les nutriments et l’eau.

L’oignon comme tous les alliacés sont sensibles au maladie cryptogamique, veuillez donc bien à une bonne ventilation des plants pour les années humides.
 Il est également important de surveiller régulièrement les plants pour détecter tout signe de maladies ou de ravageurs et de les traiter rapidement si nécessaire.

Il existe plusieurs ravageurs qui peuvent causer des dommages aux cultures d’oignons. Voici quelques-uns des plus courants :

  • Les limaces et les escargots : ils peuvent dévorer les jeunes pousses et les feuilles des oignons, causant des dommages importants aux plants.
  • Les pucerons : ils sucent les sève des plants, causant des feuilles jaunes et des tiges minces. Ils peuvent également transmettre des maladies.
  • Les chenilles : elles peuvent dévorer les feuilles et les tiges des oignons, causant des dommages importants aux plants.
  • Les punaises : elles peuvent causer des dommages aux feuilles et aux tiges des oignons, affectant la croissance des plants.
  • Les thrips : ils sucent les sève des plantes, causant des feuilles jaunes et des tiges minces. Ils peuvent également transmettre des maladies.
  • Les thrips noirs : ils peuvent causer des dommages importants aux bulbes d’oignon, les laissant pourris et inutilisables.

La récolte

La récolte des oignons peut être effectuée lorsque les feuilles commencent à se faner et à jaunir. À partir de ce moment, il ne faut plus arroser les oignons de conservation. Il est important de les récolter avant qu’ils ne soient trop mûrs pour éviter qu’ils ne s’émiettent. Les oignons doivent être séchés avant d’être stockés pour une utilisation à long terme.

Récoltez par temps sec, si possible après une période ensoleillée d’une dizaine de jours, afin d’assurer une bonne conservation. Faites sécher dans un endroit aérer et sans soleil direct. Retirer les premières pelures et les feuilles avant de mettre en cagette sur une seule couche.

En somme, la culture de l’oignon est une activité accessible à tous les jardiniers, que vous ayez un grand jardin ou un petit balcon. Il est important de suivre les bonnes pratiques de culture pour récolter des oignons frais et savoureux. N’oubliez pas d’en planter suffisamment pour répondre à vos besoins, car l’oignon est un ingrédient courant en cuisine qui peut être utilisé dans de nombreux plats.